NORMES  CONCERNANT LES EPI

 

1. Classe d’EPI

Tous les Equipements de Protection Individuelle sont classés en 3 catégories selon les risques couverts.

 

0Gants de protection contre les risques minimes
 EN 420:2003
Exigences générales pour les gants de protection : 
  • pH neutre (compris entre 3,5 et 9)
  • Innocuité (ni la construction du gant, ni les matériaux utilisés, ni aucun dégradation résultant d’une utilisation normale du gant ne doit en aucun cas nuire à la santé ni l’hygiène de l’utilisateur).
  • Taille
  • Dextérité
  • Spécificités pour les gants cuir :
    - Teneur en Chrome IV et
    - Perméabilité à la vapeur d'eau
0Gants de protection contre les risques minimes
 

Gants conformes aux exigences générales de la norme EN 420:2003 et ayant obtenu un classement de performances pour les caractéristiques mécaniques d'aptitude à la fonction selon la norme EN 388:2003.

Certains gants font l’objet d’une norme spécifique pour des applications particulières telles le froid (EN511:2006), la chaleur de contact jusqu’à 100°C (EN407:2004) et l’étanchéité (EN374-2:2003).

Les niveaux de performance sont classés dans un ordre croissant, niveau 0 étant le niveau le moins performant. Ces niveaux sont toujours indiqués à côté du pictogramme représentant la norme dans le même ordre.

risques mécaniqueEN 388:2003
 Gants de protection contre les risques mécaniques
      a. Résistance à l’abrasion (0 à 4)

      b. Résistance à la coupure par tranchage (0 à 5)

      c. Résistance à la déchirure (0 à 4)

      d. Résistance à la perforation (0 à 4)

Ces niveaux sont garantis sur la paume du gant.
  
EN 511:2006
 Gants protégeant contre les risques de froid
      a. Résistance au froid convectif (0 à 4)

      b. Résistance au froid de contact (0 à 4)

    c. Perméabilité à l’eau (0 ou 1)
  
risque incendieEN 407:2004
 Gants de protection contre les risques thermiques (la chaleur)
      a. Résistance à l'inflammabilité/comportement au feu (0 à 4)
      b. Résistance à la chaleur de contact (0 à 4)
      c. Résistance à la chaleur convective (0 à 4)
      d. Résistance à la chaleur radiante (0 à 4)
      e. Résistance à de petites projections de métal en fusion (0 à 4)
    f. Résistance à d'importantes project. de métal en fusion (0 à 4)

 

Gants de protection contre les risques irréversibles
 Gants conformes aux exigences générales de la norme EN 420:2003 et ayant obtenu un classement de performances pour les caractéristiques pour des applications particulières telles la chaleur de contact supérieur à 100°C (EN407:2004) et les risques chimiques (EN374-3:2003).
 
risque pénétrationEN 388:2003
 
EN 374:2003Gants de protection contre les risques chimiques
et les micro-organismes
EN 374-1:2003Terminologie et performances requises
EN 374-2:2003Résistance à la pénétration (1 à 3)
EN 374-3:2003Résistance à la perméation (0 à 6)
  
risque micro organismesEN 374-2:2003
 Gants de protection contre les micro-organismes.
Etanche selon EN374-2:2003 conforme au minimum au niveau 2 de l’essai de pénétration. La résistance à la pénétration des gants est mesurée suivant la procédure ISO 2859 qui définit 3 niveaux de qualité acceptable AQL (Acceptable Quality Level).
      • Niveau 3 doit avoir un AQL à 0.65

      • Niveau 2 doit avoir un AQL à 1.5

    • Niveau 1 doit avoir un AQL à 4.0
  
EN374-3:2003
 

Gants de protection contre les produits chimiques
Les niveaux de performances à la perméation expriment les temps de passage pour chaque produit testé au travers du gant comme indiqué ci-après :

Niveaux de 
performance
Temps de
passage
1> 10 min.
2> 30 min.
3> 60 min.
4> 120 min.
5> 240 min.
6> 480 min.

Un gant résistant aux produits chimiques est un gant étanche selon EN374-2:2003 et qui a obtenu un indice de performance au moins égal à 2 pour trois produits de la liste ci-dessous :

 = méthanol ; 

B = acétone ; 
C = acétonitrile
D = dichlorométhane ; 
E = carbone disulfure ; 
F = toluène ; 
G = diéthylamine ; 
Y = tétrahydrofurane ; 
I = acétate d’éthyle ; 
J = n-heptane ; 
K = soude caustique 40% ; 
L = acide sulfurique 96%

 

 

 

 2. Normes pour lunettes


Tous nos modèles sont testés EN 166 : 2001.

EN 166Spécification (qualité optique, résistance aux risques courants, risques mécaniques, résistance aux chocs/impacts)
EN 169Filtres pour le soudage
EN 170Filtres pour l’ultraviolet
EN 172Filtres de protection solaire pour usage industriel
EN 175Équipement pour les travaux de soudage
EN 379Filtres de soudage à échelon de protection variable ou à double échelon de protection
EN 1731Écran facial grillagé
EN 1836Filtre de protection solaire pour le loisir et le sport

 

3. Normes  auditives

EN 352 > La norme européenne de protecteurs contre le bruit contient plusieurs parties d’exigences de sécurité et essais sur les différents types de PICB (Protecteurs individuels contre le bruit). 
Les parties citées sur ce site sont :

    • EN 352-1 : Serre-tête (casque antibruit)

 

    • EN 352-2 : Bouchons d’oreille.

 

    • EN 352-3 : Serre-tête (casque antibruit) monté sur casque de protection pour l’industrie.

 

    • EN 352-4 : Serre-tête à atténuation dépendante du niveau

 

  • EN 352-8 : Serre-tête avec radio de divertissement.

EN 166 > Spécifications pour les équipements de protection individuelle des yeux et du visage. Détermine les spécifications de construction et de performances (propriétés optiques telles que puissance, facteurs de transmission et de diffusion de la lumière, propriétés mécaniques telles que solidité stabilité thermique et résistance).

 

EN 1731 > Protecteurs de l’oeil et de la face de type grillagé, à usage industriel et non industriel, pour la protection contre les risques mécaniques et/ou contre la chaleur.

EN 812 > La norme EN 812 spécifie les exigences physiques et de performance, les méthodes d’essais et les exigences de marquage des casquettes anti-heurt pour l’industrie. Les casquettes anti-heurt pour l’industrie sont destinées à offrir une protection limitée du porteur lorsque sa tête vient heurter des objets durs et immobiles avec suffisamment de force pour provoquer des lacérations ou autres blessures superficielles ou l’assommer. Elles sont essentiellement destinées pour des utilisations en intérieur où des objets ne peuvent pas tomber. Elles ne sont pas destinées à protéger des effets des projections ou chutes d’objets ou des charges en suspension ou en mouvement. Il y a lieu de ne pas confondre les casquettes anti-heurt pour l’industrie avec des casques de protection pour l’industrie spécifiés dans la norme EN 397.

EN 397 > La norme EN 397 spécifie les exigences physiques et de performance, les méthodes d’essais et les exigences de marquage des casques de protection pour l’industrie. Ces casques protègent contre les objets tombants.